Cathy Schmitt, diététicienne nutritionniste

cathy

Pour mieux me connaître
Mon parcours sportif, professionnel et gastronomique
:

7 mai 1983 : naissance à Haguenau (67, Bas-Rhin)

1990 : je fais mes premiers "pas" à l'école de tennis

1992 :
- Suivie par la Ligue d'Alsace de Tennis (journées tests, entraînements de ligue et de secteur), je reçois des livrets conseils ludiques axés sur la préparation physique et l'alimentation des jeunes sportifs.

1992-2001 :
- Toujours impliquée dans le domaine tennistique, j'enchaîne compétitions individuelles et en équipe au niveau national (joueuse et capitaine), en respectant consciencieusement les règles de l'alimentation du sportif et en ressassant la phrase clé d'une vidéo de la Fédération Française de Tennis - Les 3A "Avancer, Agresser, Attaquer".
- Les heures d'entraînements sont nombreuses, que ce soit sur les terrains de tennis ou en forêt pour le travail physique.
- Je pense à mon avenir professionnel, différentes envies se succèdent : professeur de mathématiques, kinésithérapeute, professeur d'EPS.
- Je participe de temps à autre à l'entretien du potager familial. La cuisine m'intéresse peu, je me contente de savourer les petits plats de ma mère ou de me régaler des desserts réalisés par ma soeur aînée. Cependant, je constate déjà la nette différence gustative entre les fruits et légumes du potager et ceux du commerce.
- J'obtiens mon Baccalauréat Scientifique spécialité Mathématiques.

2001-2003 :
- Je déménage à Strasbourg pour y débuter ma vie universitaire. Je me dirige naturellement vers la filière STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives).
- Je donne des leçons de tennis de manière hebdomadaire.
- Je débute en cuisine : je prépare des plats simples et rapides.
- Grâce à ma nouvelle connexion internet, je recherche des recettes afin de renouveler ma cuisine et d'épater mes proches. Je reste cependant dans la cuisine traditionnelle alsacienne et française.
- Je découvre les émissions culinaires télévisées et mon attention est captivée par les réalisations des chefs. Mes préférences vont vers la dynamique émission "Ready Steady Cook" présentée par Ainsley Harriot sur BBC. Je travaille à la fois mes connaissances linguistiques et culinaires. De même, j'apprécie l'émission "Kaffee oder Tee" sur SWR, chaîne télévisée allemande.
- Je n'aime décidément toujours pas le vin.
- J'obtiens mon DEUG STAPS.

2004 :
- J'élargis petit à petit mon bagage culinaire, je me lance dans la troisième année (licence) de la filière STAPS.
- Je me rends compte que les débouchés sont restreints, les grèves sont de plus en plus fréquentes et de nombreux étudiants échouent au CAPEPS.
- Je commence à douter au sujet de mon avenir professionnel malgré ma réussite dans la filière (2ème de la promotion DEUG 2003).
- Je m'intéresse de plus près à l'alimentation et à la valeur énergétique des aliments, en calculant de temps à autre l'apport calorique des recettes que je réalise. Pour cela, je fais appel à mon premier livre de diététique : La Bible des Calories - Jean Paul Blanc.
- Après une longue réflexion, j'arrête les compétitions de tennis et mes études STAPS au cours de l'année de licence.

2005 :
- Intéressée par la nutrition et la cuisine, la volonté de me réorienter vers des études de diététique est de plus en plus forte.
- Je postule à Strasbourg, malheureusement j'observe un refus car j'ai déjà suivi des études universitaires.
Je suis déçue mais je ne perds pas espoir.
- Je travaille dans un centre de télésurveillance à temps plein en attendant l'ouverture des candidatures l'année suivante.
- Le moment venu, je fais parvenir ma candidature à Strasbourg et à Paris dans l'école la plus cotée de la filière. Strasbourg me fait à nouveau parvenir une réponse négative tandis que Paris m'annonce une excellente nouvelle, à ma grande surprise.
- Le sport fait toujours encore partie de mon quotidien (footings, tennis loisir, musculation, fitness, natation)

2006 :
- Grand tournant de ma vie : je déménage à Paris pour débuter de nouvelles études en diététique.
Je m'aperçois que l'écart type de l'âge des étudiants est relativement élevé.
- La pratique sportive est plus espacée, le temps de m'adapter et de me sentir plus à l'aise dans la capitale.
- Côté web, je prends connaissance des premiers blogs culinaires. Le concept de prendre une recette en photo et de la publier avec sa propre plume me plaît réellement. Je suis tout d'abord les recettes à la lettre.
- Je me lance dans la création de mon blog culinaire La Flaveur d'un Souvenir  avec plus ou moins de difficultés. J'apprends "sur le tas", en flânant des renseignements ici et là.
- Mes études accordent une large importance aux cours de techniques culinaires. J'apprends précisément les techniques de bases et les adaptations possibles, je me sens dans mon élément. J'apprends également à quantifier les aliments selon le nombre de personnes et à calculer le coût moyen d'une recette. Je prends possession de la cuisine familiale lors de chaque retour en Alsace, j'épate mes proches avec mes réalisations salées et sucrées, j'invente mes propres recettes ou j'adapte les recettes déjà parues.
- La vie à Paris me permet de découvrir des aliments et des spécialités étrangères jusqu'alors inconnus. Mon arrondissement regorge de nombreuses épiceries orientales et africaines, j'ai la sensation de me rendre dans la caverne d'Ali Baba. Les visites des 13ème, 10ème et 2ème arrondissements me font respectivement découvrir les spécialités chinoises, indiennes et japonaises. L'envie d'en savoir toujours plus se fait sentir, je suis passionnée.
- J'anime des ateliers nutrition et je dirige des cours de cuisine diététique lors d'un stage en centre médical spécialisé dans les obésités compliquées.

2007 :
- J'obtiens mon BTS diététique et je décroche mon premier emploi de diététicienne nutritionniste, en surfant sur la vague des nouvelles technologie ou comment surveiller sa ligne grâce au web.
- Je mets en oeuvre mes compétences dans le domaine diététique et gastronomique.
- Je possède un blog professionnel sur lequel je partage mes astuces diététiques, nutrition et gastronomie.
- J'acquiers de nouvelles connaissances du côté du web marketing, du management et du côté commercial.
- Je continue à publier de nouvelles recettes sur mon blog culinaire, je passe de nombreuses heures sur internet à rechercher de bonnes adresses gourmandes parisiennes.

2008 :
- Je créé mon profil sur Facebook. Rapidement, j'entre en contact avec de nombreuses personnes travaillant dans le domaine de la gastronomie / vins. Les échanges sont enrichissants, mon bagage culinaire se renforce.
- J'assiste à des ateliers de cuisine à Paris
- J'assiste aux séminaires de gastronomie moléculaire d'Hervé This ainsi qu'aux diverses manifestations gastronomiques dans la capitale.
- Je m'intéresse aux vins, diverses dégustations se succèdent, à commencer par celles des vins d'Alsace.
- Je reprends une activité physique régulière (fitness, gymnastique).

2009 :
- Je ressens le besoin de changement. Une page professionnelle se tourne.
- Je crée ce blog Food'Actu afin de partager mon analyse, mes coups de coeur et autres en ce qui concerne la gastronomie, la diététique et la santé...